Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


10/02/2011

Assemblée Générale du Comité (suite )

 Midi Libre complete dans son édition du Mardi 8 Février un dossier trés important pour le Comité de Quartier et qui concerne le devenir de l'espace autour de la Maison du Pére Coreau, anciennement "le Centre Social" . Des réponses aux questions qui avaient été posées aux élus ont été donnés par le Sénateur Maire.

BEZIERS

Édition du mardi 8 février 2011

DROBJ842212_1.jpg

 

La maison du Père Coreau accueillera des logements relais pour dix-sept personnes


 

Beaucoup y ont passé leurs loisirs d'enfants et d'adolescents, dans cette maison du père Coreau, qui dirigeait le patronage des Pères de Timon-David. Depuis la cessation du centre géré par une association, les riverains du quartier s'interrogent sur le devenir des bâtiments et terrains qui appartiennent toujours à la congrégation religieuse.

Le sénateur-maire Raymond Couderc a apporté une réponse lors de l'assemblée générale du comité de quartier, samedi et rassuré les habitants. Il n'y aura pas la création de 80 logements relais   « qui auraient déséquilibré la mixité du quartier ».

« L'association Habitat et Humanisme a présenté un nouveau dossier,
a précisé Gilbert Oulès, adjoint au maire.   Le bâtiment abritera une maison relais pour 17 personnes, isolées,
ou en cours de réinsertion. »

Habitat et Humanisme est un organisme de logements sociaux présidé par un ecclésiastique lyonnais. L'association s'occupe de familles en désarroi. Ils possèdent 30 logements sur Béziers, essentiellement en centre-ville. L'association prévoit également d'acheter les terrains contigus pour faire de l'accession à la propriété, soit entre 25 et 40 logements.

Aux riverains qui s'inquiètent de l'érection d'immeubles au lieu de pavillons, le sénateur maire répond : « D'abord, ce terrain est en contrebas, et les immeubles respecteront la hauteur réglementaire. Vous habitez en ville, vous vous doutez bien que des terrains constructibles seront construits un jour ! En l'occurrence, la Ville n'a pas son mot à dire, il s'agit d'une opération immobilière privée. Il suffit que le projet respecte le Plan local d'urbanisme. »

Le quartier, qui accueille la cité des Oiseaux et du Soleil, a, selon les riverains, assimilé les différentes populations qui y habitent. « Ces logements seront accessibles aux primo accédants, des jeunes couples qui travaillent », a précisé l'adjoint au maire.

 
A. K.


 
 

DSCN1925.JPG

Écrire un commentaire