Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/04/2010

Atelier d'écriture

022.JPG

 

 

Du côté de l'atelier d'écriture " Les Oiseaux"

 

"Le Printemps des Poètes" a eu lieu au mois de mars. le thème en était cette année:

 couleur femme

L'atelier des Oiseaux s'est associé à cette manifestation et vous propose trois des textes qui

ont été écrits sur ce thème.

               

COULEUR DU TEMPS

Couleur du temps

Tes yeux démesurés

Plongent dans le printemps

Timide et doux

Rempli d’espoir.

 

Tu interroges l’avenir,

Tu questionnes le ciel

Où l’espace te sied

Comme un voile pluriel

Découvrant tour à tour le meilleur et le pire.

 

Tes paupières commencent à s’entrouvrir

Pour mieux te garantir

Des rayons d’un astre ardant ou  malicieux,

Pour admirer la mer

Et l’horizon radieux.

 

Des ridules d’automne

Apparaitront bientôt

Sur ton front monotone

Marquant ton inquiétude

Et des soucis sérieux.

 

L’hiver te trouvera

Peut-être un peu fripée

D’histoires alambiquées

Quand il fera un froid

Figeant les habitudes.

 

Mais ne t’inquiète pas

Le renouveau viendra

Puis l’été scintillant

Et puis l’automne, flamboyant,

Et l’hiver qui frissonne.

 

Et puis encore le Printemps…

 

Monique

 

 

 

 Couleur Femme

 

Femme noire, visage d'ébène

femme jaune, teint de porcelaine

femme blanche au port de reine

nulle différence quand vient le soir

vos couleurs se fondent dans le noir.

De petites têtes sur votre sein se nichent

des cheveux noirs de jais,

 blonds des blés,

 crépus comme laine

s'assoupissent.

Oui, vous êtes mères

mais vous êtes femmes avant tout,

noire aux yeux sombres

soumise aux lois de la tribu,

jaune aux yeux bridés

si longtemps opprimée,

devenant, au fil des an,

femme guerrière

révolutionnaire,

blanche, si dépendante

si libérée

entre tous ses devoirs si partagée

toutes éprises de liberté.

Imaginons que la terre

prise de folie

tourne de plus en plus vite

telle une toupie

toutes ces couleurs mélangées

en un bouquet d'étincelles

jailliraient d'elle

comme des fusées

en couleur universelle

le couleur femme.

                                   Gil

 

 

La femme

 

 

 

La femme, moulin à paroles,

Parle, parle, parle encore.

 

C’est l’âme d’une maison,

D’elle, dépend la tension

 

Si elle rit, tout va très très bien,

 en colère, on en tire rien.

 

Gracieuse, dévouée, avenante,

Elle peut être parfois  désarmante

 

Elle fait la pluie et le beau temps

Même l’orage de temps en temps

 

Mais ses bons moments

Améliorent le bilan.

 

 

 

 

DR

A SUIVRE...........